Coup de bambou sur les tarifs aidés en Allemagne

« Les ministères de l’économie et de l’environnement allemands ont annoncé, jeudi 23 février, une très forte réduction du prix d’achat garanti aux producteurs d’électricité photovoltaïque, suscitant de vives protestations dans la branche. « Cette adaptation a surtout pour objectif de stabiliser le surcoût pour les consommateurs d’électricité et de maintenir la grande adhésion de la population à l’énergie solaire », a commenté le ministre de l’environnement, Norbert Röttgen. »

« Concrètement, le prix garanti aux producteurs d’électricité photovoltaïque va subir une nouvelle coupe le 9 mars, allant de 20% à 29% selon la taille des installations, qui va du panneau solaire familial au champ reconverti en centrale par un agriculteur. La diminution du prix garanti va se poursuivre en plusieurs étapes jusqu’en 2016. Autre décision, le prix garanti ne s’appliquera plus à 100 % de l’électricité produite mais à entre 85 et 90%, le but étant d’encourager la consommation personnelle au détriment de la revente seule. » (source AFP/Le Monde, 23/02/12)

Quand on sait que le marché Allemand absorbait jusqu’à présent 25% des volumes sur le marché photovoltaïque mondial, on peut intuiter deux conséquences immédiates :

1/ une forte perturbation du prix des matériels dans les prochains mois ;

2/ des difficultés chez les fabricants allemands et européens.

 

 

Les commentaires sont fermés.